Association HAZIAK, 33 rue de l'uhabia 64210 BIDART

Nous écrire : associationhaziak@gmail.com

Nous appeler : 07.67.90.35.95

Les textes d'orientation

● Les recommandations de bonnes pratiques


Elles sont définies par la Haute Autorité de Santé (HAS) en mars 2012 (enfant) et en janvier 2018 (adultes). Ces recommandations de bonnes pratiques sont définies dans le champ de la santé comme des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données.

L’Analyse Appliquée du Comportement (ABA)


Issue de la psychologie comportementale, l’ABA a été développée par Lovaas (psychologue norvégien) dans les années 60. « C’est l’application de principes et lois scientifiques afin de créer ou modifier des comportements qui revêtent une importance sociale pour la personne et la société », comme définie par le site aba-sd.info
L’ABA est un cadre théorique et pratique définissant des principes éducatifs et thérapeutiques et ayant pour but d’améliorer la qualité de vie de l’enfant et de sa famille.


Loi de 2005


“La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées” ...a permis le développement d’actions en faveur de l’inclusion des personnes en situations de handicap.

 

● Loi n°2002-2 du 2 janvier 2002

L’usager est au centre des préoccupations du législateur. Il doit être acteur de son projet de vie et être associé à l’élaboration de son projet personnalisé. La mission médico-sociale consiste dès lors à l’accompagner dans le respect de sa singularité.


La stratégie nationale du 4eme plan autisme


“L’ambition de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement (TND) est avant tout de donner aux personnes, présentant des troubles du spectre autistique ou des troubles du neurodéveloppement, une place égale dans la société.
L’objectif de la stratégie, déclinée en 5 engagements, est de comprendre et repérer ces différents troubles, parmi lesquels l’autisme, afin de mieux diagnostiquer et d’intervenir plus tôt, pour mieux accompagner les parcours de vie.
Ces missions spécifiques ont été données à Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme, auprès de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.
Agir pour et avec les personnes autistes et leurs familles, c’est aussi ouvrir des voies nouvelles pour tous les autres handicaps.” (https://handicap.gouv.fr)