Association HAZIAK, 33 rue de l'uhabia 64210 BIDART

Nous écrire : associationhaziak@gmail.com

Nous appeler : 07.67.90.35.95

Références théoriques

Les sept dimensions de l’ABA :

 

  1. Appliquée : le comportement est ciblé d’après son importance dans la société

  2. Comportementale : cibler ce qui est pertinent d’apprendre à la personne, c’est le comportement observable qui fait l’objet de la modification

  3. Analytique : mettre en place des protocoles et des observations pour observer la relation fonctionnelle entre le comportement et l’environnement

  4. Technique : il existe des techniques comportementales précises avec des descriptions/définitions exhaustives

  5. Conceptuelle et systématique : les procédures sont expliquées en termes de principes de base du comportement

  6. Efficace : le changement est socialement significatif pour la personne

  7. Généralisable : le changement ciblé se généralise à d’autres stimulations et avec d’autres personnes et il est durable dans le temps.

 

Une séance type de prise en charge en ABA se déroule selon ce découpage temporel :

 

  • 20 min de jeux structurés (à l’intérieur)

  • 80 min d’apprentissage de compétences de langage (entre 0 et 20 min) puis pause avec des jeux (entre 5 à 10 min)

  • 30 min d’apprentissage de compétences en autonomie

  • 30 min de jeux structurés (à l’extérieur)

  • 20 min de rédaction d’un compte rendu et/ou enregistrement des données évaluée

L’ABA se compose essentiellement de deux types d’enseignements :

 

L’enseignement en ITT (intensive teaching trials-enseignement intensif à table) : mixage de tous les domaines d’apprentissage, c’est l’adulte qui dirige l’activité et l’apprentissage est sans erreur.

L’enseignement en NET (natural environment teaching-enseignement dans l’environnement naturel) : l’adulte suit la motivation de l’enfant et le travail porte sur la généralisation des apprentissages acquis en ITT.

 

La VB MAPP :

 

VB-MAPP (Verbal Behavior – Milestones Assessment and Placement Program) est un outil d’évaluation des compétences, qui sert également de guide pour la mise en place des programmes éducatifs. Elle a été élaborée par Mark Sundberg et se base sur les principes de l’ABA-VB.

 

Il y a 3 parties pour l’évaluation :

  • l’évaluation des compétences dans différents domaines (appelés les jalons)

  • l’évaluation des barrières (les obstacles qui peuvent entraver les apprentissages et la progression du langage)

  • l’évaluation des possibilités d’orientation.

 

Et 3 niveaux :

  • le niveau 1, qui correspond à un âge développemental de 0-18 mois

  • le niveau 2 , 18-30 mois

  • le niveau 3, 30-48 mois

 

16 jalons (ou domaines de compétences) sont évalués : les mand (faire des demandes verbales, à l’aide d’images ou gestuelles), le tact (dénomination), l’intraverbal, l’échoïque, l’imitation motrice, le textuel, la transcription et copie d’un texte, les réponses à l’auditeur, la perception visuelle et l’appariement, le jeu en autonomie, le comportement social et le jeu social, le comportement vocal spontané, les routines de classe et compétences de groupe, la structure linguistique et les mathématiques.    

 

Certains enfants sont évalués dans les 3 niveaux (avec des degrés de complexité croissants), d’autres dans un seul, ou 2 niveaux. Pour chaque jalon, il y a une suite d’affirmations et on doit seulement côter si l’enfant a cette compétence (1) ou non (0), avec la possibilité de côter également 0,5.

Tous ces domaines sont évalués, soit en questionnant les personnes qui connaissent bien l’enfant, soit en l’évaluant directement.

Cadre déontologique

Le cadre déontologique de l’accompagnement proposé par HAZIAK se réfère aux recommandations de bonnes pratiques définies par l’HAS et l’ANESM mais aussi par les recommandations du département de la santé de l’Etat de New York, à savoir :

 

  • l’utilisation des principes de l’ABA

  • fréquence, intensité et durée : minimum 20H hebdomadaire, nombre d’heures en fonction des caractéristiques de l’enfant et de la famille, Projet éducatif individuel à réévaluer régulièrement

  • supervision de l’équipe éducative régulière et par un professionnel qualifié

  • adhésion de la famille au projet éducatif individuel (favorise une bonne généralisation des apprentissages).

 

La formation continue des professionnels permet une évolution et amélioration permanente de l’accompagnement proposé à l’enfant.